Andouillé : la société Plastima rachetée

logo-courrier-de-la-mayenne 5305-photointro-portrait

La société Plastima installée à Andouillé change de mains.

Le 5 octobre dernier le tribunal de commerce a avalisé le projet de reprise de cette entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces plastiques pour les campings-cars et autres bateaux de plaisance. Le tribunal de commerce a validé le projet de reprise par la holding régionale FA2P Partners composée de quatre actionnaires : les sociétés Polyecim et Albatros (société financière) et deux autres partenaires économiques.
La société avait connu un passage délicat avec la crise affectant le marché du loisir. En 2009 un plan de sauvegarde de l’emploi avait été envisagé et l’entreprise qui emploie près d’une centaine de salariés avait bénéficié d’une aide régionale de 250 000 € dans le cadre du Prêt Régional de redéploiement industriel. Depuis son P-dg, Yvon Peurou, né en 1947, souhaitait passer la main. C’est chose faite depuis le 5 octobre. « On connaissait Plastima par le biais du groupement professionnel Plasti-Ouest. Cela a accroché avec M. Peurou qui souhaitait transmettre à quelqu’un du métier. On s’est bien compris. Plastima c’est un super outil, une référence dans le monde des composites ». L’ensemble du personnel soit 75 salariés est conservé tout comme celui des deux autres sites Plastima à Saint-Nazaire et Yffiplast à Yffiniac soit au total 120 salariés. Avec ceux de Polyecim, cela porte à 150 l’effectif de ce nouveau groupe qui ambitionne de « se présenter devant de plus gros donneurs d’ordre dans le monde des transports aéronautiques et ferroviaires, tout en développant leurs clientèle propre », commente Franck Pautrot, responsable de Polyecim, société basée à Trignac près de Saint Nazaire. Avec comme ambition affichée de « faire passer le chiffre d’affaires de 11 M€ à 16-20M€ d’ici quatre ans ». Spécialisée dans les éléments composites, la société Polyecim réalise en sous-traitance des pièces d’aspect en composites et en petites séries pour les domaines suivants : nautisme, bâtiment-sanitaire, carrosserie, médical, mobilier, PLV, construction navale, ferroviaire.
Emmanuel Blois
http://www.lecourrierdelamayenne.fr/article/20/10/2011/andouille–la-societe-plastima-rachetee/5305#sthash.4sBQqBcK.dpuf

SOURCES : COURRIER DE LA MAYENNE n°3509